Qui est saint Victor ?

SAINT VICTOR

« Je ne sacrifierai pas !

Cela est dû au Créateur, non à une créature. »

Saint Victor est patron des meuniers, à cause de son supplice sous la meule... Mais c'est d'un glaive qu'il a été décapité, et comme modèle du légionnaire chrétien, il est en grande vénération parmi les soldats. 

On raconte qu'un château dominait le sommet du rocher qui forme le centre de l'actuelle commune de Saint-Victor.

C'est sans doute ce qui a amené la dévotion au saint officier martyr jusque dans le Cantal.

Sa fête liturgique se célèbre le 21 juillet.

S

aint VICTOR est un soldat romain d'origine égyptienne, officier de la Légion Thébaine.

Dirigée par saint MAURICE, la Légion Thébaine était composée entièrement de chrétiens coptes enrôlés dans la région de Thèbes. Sous le règne conjoint des empereurs Dioclétien et Maximien, à la fin du IIIe siècle, une persécution violente se déchaîna contre la foi en Jésus-Christ, pourtant déjà très largement répandue à cette époque : les principaux officiers – Maurice et un grand nombre de ses compagnons – furent massacrés à Agaune, aujourd'hui Saint-Maurice, en Valais Suisse. D'après le récit de saint Eucher, archevêque de Lyon, Victor parvint à s'enfuir.

Échappé au massacre, Victor se réfugia à Marseille où il fut finalement capturé : refusant hardiment de renier sa foi en Jésus-Christ, il fut à son tour martyrisé le 21 juillet 304.

Ses reliques sont conservées en un lieu escarpé où, dès le début du Ve siècle, Jean CASSIEN, un moine venu d'Orient, fit construire un petit monastère en son honneur : il deviendra bientôt l'abbaye bénédictine Saint-Victor de Marseille.

Le skite de Saint-Victor

Skita Patrum est un monastère bénédictin traditionnel.

On y suit la Règle de saint Benoît et les traditions des saints Pères.

Capture.JPG
Adresse

Le Presbytère

15150 SAINT-VICTOR

FRANCE