Une vocation ?

Saint Antoine entend un jour à l'église les paroles de l'Évangile :

 

Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, et donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel: puis viens et suis moi.

(Mt. 19, 21)

 

Il vend alors tous ses biens et les distribue peu à peu à sa famille et aux pauvres, puis il se retire au désert...

Ainsi se manifeste aux origines la vocation monastique : un appel à quitter le monde pour suivre le Christ.

L'intention de saint Benoît n'est pas différente. Il n'entend pas fonder un ordre religieux, il ne cherche pas à recruter ou à attirer du monde autour de lui pour une œuvre quelconque. Il se retire dans la solitude pour se donner à Dieu.

La vie proposée par saint Benoît s'adresse à tous :

"Nous allons constituer une école du service du Seigneur. Dans cette institution, nous espérons n'établir rien de rigoureux, ni rien de trop pénible. Néanmoins, si conformément à la prudence, pour l'amendement des vices et la conservation de la charité, nous allons jusqu'à un peu de rigueur, garde-toi de fuir la voie du salut dont l'entrée est toujours étroite."

Le monastère n'est rien d'autre qu'une école de vie chrétienne.

 "À toi donc, qui que tu sois, s'adresse à présent mon discours,  à toi qui, abandonnant tes projets personnels pour servir le Seigneur Christ, le roi véritable, prends les armes très puissantes et glorieuses de l'obéissance :  

Avant tout, quand tu commences à faire quelque chose de bien, demande-lui très instamment, dans la prière, de le conduire à la perfection, afin que lui qui a daigné nous mettre au nombre de ses fils, n'ait jamais à s'offenser de nos mauvaises actions."

Règle de saint Benoît, prologue

Si vous pensez sérieusement à une éventuelle vocation monastique, n'hésitez pas à prendre contact avec nous en précisant un peu votre objectif.

Notre skite est tout récent : il n'existe que depuis 2015, époque où nous nous sommes installés à Saint-Victor du Cantal (15150).

Nous suivons la Règle de saint Benoît, et l'aspect érémitique de notre vie est assuré notamment par la situation géographique. Nous n'avons pas d'hôtellerie mais nous pouvons recevoir des messieurs pour une retraite individuelle.

Notre liturgie est strictement monastique et traditionnelle, c'est-à-dire entièrement en latin et chantée en grégorien.

Nous célébrons l'Office divin intégralement au chœur, la messe est solennelle les dimanches et fêtes, selon nos possibilités. Le reste du temps est consacré à l'étude, au travail manuel, le tout enveloppé dans le silence pour favoriser la prière personnelle.

Skita Patrum est un monastère bénédictin traditionnel.

On y suit la Règle de saint Benoît et les traditions des saints Pères.

Capture.JPG
Adresse

Le Presbytère

15150 SAINT-VICTOR

FRANCE